Saint-Babel, site officiel.

logo du site
  • Saint-Babel, site officiel.
  • Saint-Babel, site officiel.
  • Saint-Babel, site officiel.
  • Saint-Babel, site officiel.
  • Saint-Babel, site officiel.
  • Saint-Babel, site officiel.

Accueil du site > Commune > Présentation de Saint Babel

Présentation de Saint Babel

Située à neuf kilomètres de l’A75, Saint-Babel, commune du Puy-de-Dôme, fait partie du canton d’Issoire et de la communauté de communes des Coteaux d’Allier. photo aerienne st babel La superficie de la commune est de 1931 hectares dont le quart boisé. L’altitude varie de 420m au pont des Bondes jusqu’à 790m au plateau de la Côte. On dénombre un petit millier de Saint-Babelois (934 exactement en 2009) . Le dernier recensement a eu lieu en février 2014. On attend des chiffres plus actuels.

L’habitat est très dispersé, même si on compte quatre gros villages le bourg, La Guelle, Roure et La Ribeyre. Le reste de la population est réparti sur une quinzaine de hameaux.

Population jeune (groupe scolaire de cinq classes), essentiellement ouvrière même si l’agriculture est encore très présente, tissu associatif dense et varié, commerces de proximité, artisanats, Saint-Babel se veut une commune dynamique au caractère rural préservé. carte st babel

Saint-Babel et ses buttes

La commune de Saint-babel se situe dans le pays de la Comté. Son territoire légèrement accidenté est souvent comparé aux doux vallonnements de la Toscane italienne. Il présente des remontées de lave volcaniques âgées de 20 millions d’années. L’érosion a laissé en relief des puys basaltiques (la Côte, le puy de Rayat, le Grand et le Petit Raymond, le Mineyrat, la butte du Château, le puy de Ceveloux). Le tout à tendance à s’affaisser vers le sud.

Pays de sources, Saint-Babel apprécie la présence de deux cours d’eau qui descendent du bois de la Comté : le ruisseau du Crinzon affluent de l’Allier et le ruisseau du Clos du bain (ou de La Martre) qui lui se jette dans l’Ailloux au pont de Péchaud. Ils occupent donc des bassins versants bien différents (voir chapitre suivant sur la géologie).

Les sites emblématiques de la commune, Fourlabrouque, la butte du Château, le Grand Raymond, la forêt communale font l’objet d’articles que l’on trouvera par ailleurs.

Géologie :

Les terrains sédimentaires issus de l’ère tertiaire

Ils sont situés autour du bourg, entre Roure et la Ribeyre. Les sols bruns calcaires sont fertiles argileux et bien structurés.

Les terrains volcaniques agés de 20 millions d’années

Ils correspondent à des basaltes à olivine et sont situés au nord et au sud de la commune et autour des puys . Les sols qui les entourent sont bruns et non calcaires. Leur principal défaut est une pierrosité importante.

Les terrains granitiques de l’ère hercynienne

Ils se cantonnent à l’ouest de la commune. Ce sont « les côtes de Roure », sols acides et pauvres mais c’est là que les amateurs de belles pierres font les plus belles découvertes.

PLANS DE LA COMMUNE

Plan général http://www.calameo.com/read/0035325...

Zoom des principaux villages http://www.calameo.com/read/0035325...



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP